OMEGA (Israël) - Travel & ToursOMEGA (Israël) - Travel & ToursOMEGA (Israël) - Travel & ToursOMEGA (Israël) - Travel & Tours

Au Pays de la Bible

Au pays de la Bible | 10 Jours / 9 Nuits | Valable uniquement pour les groupes

Demande de devis

Jours                  Programme

J1 Accueil et assistance à l’aéroport de Tel Aviv Ben Gourion.

Route pour le Désert du Néguev. Transfert à l’hôtel dans la région de Beer Sheva.
Dîner et logement à l’hôtel ou kibboutz hôtel Kramim ou similaire.

J2 TEL SHEVA – MITZPE RAMON – AVDAT – SDE BOKER – ARAD

Après le petit déjeuner, route vers Tel Sheva. Visite du site archéologique inscrit au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Evocation des patriarches, Abraham, Isaac et Jacob.
Continuation vers Mitzpe Ramon, vue panoramique sur le Cratère et sur l’immensité du désert. Temps de prière et de méditation.
Déjeuner en route. Route vers Avdat, l’une des plus grandes cités Nabatéenne après Pétra, inscrite aussi au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Visite du site.
Possibilité de célébrer un office religieux. Continuation vers Sdé Boker, kibboutz où David Ben Gourion, 1er premier ministre de l’état d’Israël, a vécu ses dernières années, visite de sa maison et arrêt sur sa tombe pour découvrir un magnifique panorama sur le désert. En fin d’après midi, route vers Arad.
Diner et logement à l’hôtel Inbar ou similaire à Arad.

J3 ARAD – MASSADA – MER MORTE – QUMRAN – JERICHO

Après le petit déjeuner, route vers la forteresse de Massada. Montée à pied par la rampe des Romains, découverte du panorama. Descente par le téléphérique de l’autre côté de la montagne.
Massada, un sanctuaire d’héroïsme et un symbole de la résistance juive contre l’occupant romain. Ce site a été classé par l’UNESCO en 2001 au Patrimoine mondial de l’Humanité. Massada forteresse imprenable qui surplombe la rive sud de la mer Morte, au cœur du désert de Judée, fut choisie par le roi Hérode le Grand au 1er siècle avant J.C. pour y situer un palais et une forteresse isolés. Un siècle après au moment de « La Grande Révolte Juive » contre les Romains (66-70 ap. JC) il fut un lieu de repli stratégique pour les rebelles juifs.
Pour éviter la capture et l’esclavage, ils préférèrent se donner la mort. La chute tragique de Massada marque la fin du royaume de Judée et de la période du Second Temple dont le combat a été rapporté par Flavius Josèphe dans « la Guerre des Juifs ». Nous ferons le tour des Palais nord et ouest d’Hérode, ses entrepôts , la chambre des « sorts », la synagogue, les bains « romains », les citernes d’eaux et l’église byzantine.
Route vers Ein Gedi. Déjeuner en route.
Possibilité de se baigner dans la Mer Morte pour ceux qui le désirent. Continuation vers Qumran. Visite du site archéologique de Qumran, près duquel furent découverts les manuscrits de la Mer Morte. Diner et logement à l’hôtel à Jéricho.

J4 JERICHO – QASR EL YAHUD – NAZARETH

Après le petit déjeuner, visite du Tel Jéricho, visite des vestiges de l’antique cité cananéenne, considérée comme « la plus ancienne ville du monde », passage près du sycomore permettant d’invoquer la rencontre de Jésus avec Zachée (Luc 19).
Route vers le site de Qasr El Yahud.
Le Jourdain a servi de toile de fond à certains événements inoubliables de l’histoire biblique. Selon L’Ancien Testament sur le fleuve du Jourdain à l’est de Jéricho, Josué a conduit les Enfants d’Israël franchissant le Jourdain pour les conduire en Canaan la Terre Promise. Ce site est également le lieu ou Élie, l’un des prophètes les plus importants du judaïsme ainsi qu’une figure religieuse marquante de l’islam et du christianisme, séparé de son disciple Élisée, monta au ciel dans un char tiré par des chevaux de feu. Cet endroit sera plus tard considéré par la tradition chrétienne comme l’endroit où Jean le Baptiste a baptisé Jésus au commencement de son ministère. C’est là que le Saint-Esprit vint sur lui tout en restant dans les eaux, et où la voix de Dieu a été entendue : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection »(Matt;3,17).
Aujourd’hui, l’emplacement est connu sous le nom arabe de Qasr al-Yahud (Forteresse des Juifs) : Qasr el Yahud est le troisième site de pèlerinage pour les chrétiens le plus important en Terre Sainte après Jérusalem et Bethléem. De nombreux chrétiens du monde entier y viennent pour y recevoir le baptême. Possibilité d’y célébrer un office religieux. Continuation vers Nazareth via la route de la Vallée du Jourdain. (2 heures de route). Déjeuner en cours de route. Visite de la Basilique de l’Annonciation, temps de recueillement devant la grotte. Visite de l’église Saint Joseph. Située en Basse Galilée, Nazareth est la capitale du district de Galilée. Nazareth abrite bon nombre de lieux saints chrétiens associés à des événements décrits dans les Evangiles, à commencer par l’annonce faite à Marie par l’ange Gabriel : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi l’être saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu » (Luc 1,35). La récente Basilique de l’Annonciation a été inaugurée par le pape Paul VI en 1964. Derrière l’autel principal on peut admirer une immense mosaïque, une des plus grandes dans le monde, représentant «la seule église sainte, catholique et apostolique». A proximité de la Basilique se dresse l’église Saint-Joseph identifiée comme la maison de Saint Joseph et de la Sainte Famille et où grandit Jésus jusqu’à l’âge adulte. L’eglise de la Synagogue fut construite sur l’emplacement original de la synagogue des Croisés où le jeune Jesus a prié et prêché. La ville reçut la visite de trois papes pèlerins : Paul VI en 1964 ; Jean Paul II en 2000 et Benoit XVI en 2009. Dîner et logement à l’hôtel à Nazareth.

J5 NAZARETH – LAC DE TIBERIADE – CANA – NAZARETH

Après le petit déjeuner, visite des lieux saints autour du Lac de Tibériade.
Montée au Mont des Béatitudes, vue magnifique sur le lac et possibilité de célébrer un office religieux ou une prière.
Comme l’indique son nom, il s’agit de la colline sur laquelle Jésus prononça les béatitudes introduisant le sermon sur la montagne : « Heureux les pauvres en esprit. »(Matt.4;1-12) . L’eglise est construite en forme octogonale. Par son style architectural, l’architecte Berlucci a mis en valeur la simplicité et le lien avec la nature. Avec sa vue panoramique sur le lac de Tibériade et les falaises du plateau du Golan, le Mont des Béatitudes est un lieu privilégié pour la prière et la méditation.
Continuation vers Tabgha.
A trois kilomètres au sud ouest de Capharnaüm, se trouve Tabgha. Tabgha provient du mot grec Heptapegon qui signifie « le lieu des sept sources. Dans ce jardin fertile se sont déroulés trois épisodes importants rapportés dans les Evangiles : la multiplication des pains et des poissons (Marc 6:30-44), la troisième apparition du Christ ressuscité et la confirmation de la prééminence de Pierre (Jean 21; 4- 18 ).
L’église de la multiplication des pains et des poissons
L’église sur ce site est une réplique exacte de la basilique construite au IVe siècle pour commémorer le miracle de la multiplication des pains et des poissons. Le sol en mosaïque dispose d’un des motifs les plus célèbres et les plus anciens connus dans l’art chrétien dans le pays : la corbeille de pains entourée de deux poissons.
Ce motif deviendra le symbole de la Terre Sainte. L’église est érigée autour d’une roche noire, située sous l’autel, et vénérée comme étant la « table du seigneur » – Mensa CHRISTI – le lieu même où le seigneur déposa les pains et les poissons.
La Chapelle de la Primauté de Saint Pierre
Selon l’évangeliste Jean (Jean 21:4-18) Jésus apparut à ses disciples pour la troisième fois et confirma la vocation de l’apôtre Pierre « Pais mes brebis ». L’acte de la confirmation deviendra à partir du 4e siècle une doctrine « de foi » dans l’Eglise Catholique Romaine. Elle consiste à reconnaître le pape comme successeur de Saint Pierre, aussi bien sur le siège épiscopal de Rome que comme chef de l’eglise catholique. Déjeuner Poissons St Pierre et mini croisière sur le lac de Tibériade. Route vers Capharnaüm.

Capharnaum
Le site de Capharnaüm (le mot hébreu signifie « village de consolation ») s’étend sur la rive septentrionale du lac de Tibériade. Le site est mentionné dans les Evangiles comme  » la ville de Jésus ». En quelque sorte, Capharnaüm deviendra la seconde patrie de Jésus après Nazareth. Jésus vécut dans cette localité juive et en fit le centre de son ministère public. Des vestiges de synagogues et d’églises ont été excavés sur le site. Le principal édifice est une superbe synagogue en calcaire clair érigée d’abord au Ier puis au IVe siècle de l’ère chrétienne. Au sud de la synagogue se dressent les ruines d’une église catholique datant de l’époque byzantine et qui était soutenue par six colonnes érigées au-dessus de la Maison de Saint Pierre ». Visite des ruines de la maison et la ‘Domus Ecclesia » qui nous offre le premier exemple d’une maison église dans le monde chrétien. Retour vers Nazareth en passant par Cana. Le village de Cana en Basse Galilée, situé dans la partie nord de Nazareth, est identifié comme la Cana galiléenne où, selon l’Evangile de Jean, Jésus a accompli son premier miracle, au cours d’un mariage : la tranformation de l’eau en vin. L’édifice le plus important est l’église catholique, élevée en 1879 sur le site traditionnel du miracle. Tout à côté, l’église orthodoxe grecque Saint Georges, édifiée en 1886, possède deux jarres de pierre que les Chrétiens Orthodoxes considèrent comme étant celles qui ont servi à Jésus pour accomplir le miracle. Une autre église qui porte le nom de Saint Bartholomé est construite sur l’emplacement traditionnel de la maison de Nathaniel de Cana (Saint Bartholomé) l’un des disciples de Jésus. Outre les pèlerinages qui se déroulent traditionnellement dans cette localité, une tradition nouvelle est née : de nombreux couples de chrétiens viennent y renouveler les vœux sacrés du mariage. Les visiteurs ont même coutume d’acheter du vin à cette occasion. Les infrastructures commerciales et hôtelières ont été réaménagées : ainsi, pratique religieuse et modernité sont ici rassemblées. Diner et logement à l’hôtel à Nazareth.

J6  NAZARETH – MONT THABOR – TAYBEH – BETHLEEM

Après le petit déjeuner, départ pour le Mont Thabor, montée et descente en taxi.
Situé à 588 mètres d’altitude, le mont Thabor domine la fertile vallée de Yzréel en Basse Galilée. Une montagne en forme de dôme, dans la partie nord de la vallée de Jezréel. Durant son histoire, le mont Thabor revêt une importance stratégique et religieuse. Il est mentionné dans les trois principales religions monothéistes. Pour les chrétiens, il est d’abord et avant tout le lieu où la tradition commémore la Transfiguration du Christ ; « Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, son frère, et il les conduisit sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux ; Son visage resplendit comme le soleil et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière. Et voici, Moïse et Élie leur apparurent, s’entretenant avec lui… une nuée lumineuse les couvrit. Et voici une voix fit entendre de la nuée ces paroles; Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection ; écoutez-le… »(Mat17;1-6).
Au sommet du mont Thabor on trouve plusieurs vestiges d’églises anciennes auxquelles s’ajoutera, en 1919, la construction de l’Eglise de la Transfiguration actuelle.
Route jusqu’au village palestinien de Taybeh. Déjeuner en route.
L’après midi, route vers Sichem (Naplouse) et visite du Puits de Jacob.
En fin de journée, route vers Bethléem. Dîner et logement à l’hôtel à Bethléem.

J7  BETHLÉEM – JERUSALEM

Après le petit-déjeuner, visite de Bethléem, l’Eglise de la Nativité et du Champs des Bergers.
Bethléem se situe à 10 km au sud de Jérusalem. Bethléem signifie la «maison du pain» en hébreu.
La tradition juive en fait le lieu de naissance et de couronnement du roi David. La ville comporte un autre lieu saint du Judaïsme, le tombeau de Rachel, située à l’entrée de la ville. Les Evangiles identifient Bethléem comme le lieu de naissance de Jésus de Nazareth.  La ville est habitée par une des plus anciennes communautés chrétiennes dans le monde, bien que la taille de la communauté ait diminué depuis quelques années.
La Basilique de la Nativité, située dans le centre-ville, à été édifiée sur un réseau de grottes. C’est dans l’une de ces grottes que Marie aurait mis au monde l’Enfant Jésus. La basilique est aujourd’hui partagée entre les différentes confessions chrétiennes. Dans l’église franciscaine Sainte-Catherine (ajoutée à la basilique en 1881) est célébrée la messe de Minuit, chaque 24 décembre. Cette église abrite, dans l’une des grottes souterraines, le cénotaphe de saint Jérôme qui passa ici trente années de sa vie à traduire la Bible en latin (la Vulgate). Le champ des Bergers, l’un des plus vieux sanctuaires de Terre Sainte (restes de décoration du IVe siècle), est un lieu de pèlerinage qui marque l’endroit où l’ange Gabriel apparut aux bergers pour leur annoncer la naissance du Christ sauveur. La ville de Bethléem conserve encore l’aura et le charme d’une ville orientale en particulier dans la zone centrale autour de Place de la Crèche et dans le souk.
Les marchés sont connus pour leur artisanat traditionnel, y compris la sculpture sur bois d’olivier et les bijoux en perle.
Les boutiques de souvenirs sont remplis d’objets religieux mais aussi de sculptures, des crèches en bois d’olivier que les artisans locaux ont produit depuis des siècles. Déjeuner en cours de route
Route vers Jérusalem.
Arrivée à Jérusalem par le Mont des Oliviers, vue panoramique sur la vieille ville et la ville nouvelle de Jérusalem. Descente à pied vers le Jardin des oliviers de Gethsémani, arrêt à la chapelle « Dominus Flevit », en face de l’Esplanade du Temple. Visite de l’Eglise des Nations.
Continuation vers la vieille ville à pied, promenade dans les souks jusqu’au Saint Sépulcre. Visite approfondie du Saint Sépulcre. Temps de recueillement au tombeau. Dîner et logement à l’hôtel à Jérusalem.

J8 JERUSALEM LA VIEILLE VILLE

Après un petit déjeuner, visite de la vieille ville par la Porte de Sion : visite de l’Eglise de la Dormition, le Cénacle avec possibilité d’un office religieux dans l’église franciscaine du Cénacle.
Puis visite de l’Eglise de Saint Pierre en Gallicante qui s’élève au milieu des vestiges de la Jérusalem juive et byzantine.
Continuation par la visite de la Cité de David et du tunnel d’Ezechias.
Déjeuner en cours de route.
Retour vers le « Mur Occidental » ou « Murs des Lamentations ». Temps de recueillement.
Découverte du mont du Temple. Hérode, qui voulait s’attirer la faveur des Juifs, décida de rebâtir avec une splendeur inégalée le sanctuaire. Sur le mont Moriah, site du premier temple de Salomon, il rasa entièrement les structures qui avaient été élevées par les exilés de Babylone. Pour élargir l’aire sacrée, il remblaya la colline et réalisa de colossales fondations : l’esplanade supportait le second temple, grandiose avec ses colonnes en marbre blanc. Le mur occidental est un vestige de ses immenses murs de soutènement.
Ensuite, visite de l’Eglise Sainte-Anne, construite sur le site de la maison d’Anne et Joachim où Marie aurait grandi ; de la piscine probatique et du sanctuaire d’Esculape.
Possibilité de rencontre avec un père blanc de Tinchebray. Diner et logement à l’hôtel à l’hôtel à Jérusalem 

J9 JERUSALEM LA VIEILLE VILLE

Après le petit-déjeuner, départ pour le Musée d’Israël, visite de la maquette de Jérusalem de la période du roi Hérode et du Sanctuaire du Livre où sont exposés les célèbres manuscrits de la Mer Morte. Continuation vers le Mémorial de la déportation de Yad Vashem, moment de recueillement et Visite du Mémorial de la Shoah.
Après le déjeuner : Départ vers Ein Kerem.
Nichée dans les collines en terrasses, située au sud-ouest de Jérusalem, Ein Kerem, (signifie «Source de la Vigne») est célèbre pour son église de la Visitation commémorant la rencontre de la Vierge et de sainte Elisabeth, et pour l’église de saint Jean-Baptiste, commémorant la naissance du Baptiste.« Mon âme glorifie le Seigneur » ( Luc 1 :46).
Ein Kerem, si proche de la ville mais à l’atmosphère si différente est très prisée par les visiteurs, ils arpentent ses ruelles pittoresques, visitent ses églises, musardent devant les vitrines des petites boutiques, dégustent une tasse de café ou prennent un repas et tous profitent d’un intermède de quiétude.
Continuation vers Abu Gosh, l’un des lieux où la tradition situe la rencontre des pèlerins d’Emmaüs avec Jésus. Possibilité de rencontre avec un frère bénédictin suivi d’un office religieux.
Dîner et logement à l’hôtel à Jérusalem

J10 Transfert et assistance à l’aéroport de Tel Aviv Ben-Gourion.

Si départ en fin d’après midi :
Après le petit déjeuner, excursion possible (pour un minimum de 15 pax) à Césarée Maritime et la Mourakha (près de Haifa) si le temps le permet (à valider avec le guide).Ou Temps libre à Jérusalem, pour shopping ou flaneries individuelles dans la vieille ville.

PELERINAGE EN TERRE SAINTE

 

Demande de devis